mercredi 9 novembre 2016

Killing "Softly" 5 : Les REUPIMULGAD.

Ces pages sont sans doute un peu décousues pire que d'habitude (je ne fais jamais que du premier jet), hin, mais je ne m'en excuse pas.

Un chaleureux merci aux personnes ne connaissant rien à l'histoire ni même ▀▀▀ mais m'ayant néanmoins envoyé des nimèles de soutien au cours de ces derniers mois, je n'étais pas assez en forme pour vous répondre, suis toujours un peu une wassingue, mais je tenais à vous le dire ici: vous sentez bon.

Hopefully I'll get better, other survivors and ▀▀▀ too. Till then, fuck everybody.

Je me soigne, notamment l'autre jour, j'ai vu Brittney Griner en vrai jouer au basket devant mes yeux, je l'ai même filmée et tout, my life is complete:

mardi 12 juillet 2016

Killing "Softly" 4 : Silencie Ton Cul.

Et donc, l'affiche des UEEH:

(Affiche faite avec Mina.)

Et pour filer la métaphore de la Deûle, un groupe hippie au nom idoine:

samedi 18 juin 2016

Killing "Softly" 3 : Downward Spiral.


Bonus (avec son un peu nul pour cause de live, prêtons-leur un studio):

Rien pigé? Voir épisodes précédents: bla & blu.

samedi 11 juin 2016

Killing "Softly" 2 : the backlash.

Merci aux oreilles qui ne se sont pas fermées et vont bientôt tomber d'usure d'être si peu nombreuses.

Les enfants, si vous êtes un jour victimes ou témoins de violence(s), ayez le bon réflexe, celui qui sauve :
gardez le silence, taisez-vous et fermez votre gueule.

Si vous ne comprenez pas ce billet, vous n'avez sans doute pas lu le précédent,
c'est très mal (c'est méchant, vous divisez la lutte).

mardi 24 mai 2016

Killing "Softly".

48 pages en une nuit, geez, si on était changement d'heure j'aurais un lapin rose (comprend qui peut).

Prenons soin de nos petites fleurs. Toutes.

Aucune ne mérite d'en chier, pas même celles qui piquent. Peace & love.

Also, go read this, it saved my arse.

Also, go listen to that (again).

dimanche 22 mai 2016

J'a Lû, C'étô Bien #9: chatte, utérus, corps, pouvoir, etc.

Pas encore fatiguée de linker cette chanson à ce propos (bises au fait):

Pis toujours un peu en rapport avec la terminologie teucha, y'a ça demain, et vous avez reconnu mon style d'affiche-décalque tout à fait charmant:

Clicky.